Pas de porno dans les geôles

Pas de porno dans les geôles

Au Canada, le ministre de la sécurité publique met fin à un programme porno diffusé à l’intérieur d’une prison.




En prison, il est difficile de s’occuper. Construire un jeu d’échec en mie de pain ou sculpter des savonnettes, c’est marrant cinq minutes. Alors imaginez quand le porno débarque dans la salle commune…

Il y a quelques années, un détenu néo-zélandais engageait une action en justice pour pouvoir lire quelques revues porno dans sa cellule. C’est au tour des Canadiens de tenter le coup. Mais les 350 forçats de la prison de Springhill se sont fait prendre la main dans le froc. « J’ai découvert récemment que des détenus avaient accès à du porno, sur leur TV, dans la prison. J’ai mis fin à cette pratique inacceptable ». Echaudé par cette nouvelle, le ministre conservateur, Vic Toews, a joint le geste à la parole en coupant court à ce programme interdit aux moins de 18 ans.

Cette action arrive à point nommé pour le politique qui, dans la foulée, a lancé son projet de taxes à l’encontre des prisonniers. Chambres, repas et appels téléphoniques, tout augmente pour nos tristes taulards. Jusqu’à présent ce « loyer tout compris » était de 25 dollars par semaine, somme déduite de leur revenu pouvant atteindre un maximum de 69 dollars. Avec ces nouvelles mesures, les caisses de l’état canadien devraient se voir renflouer de 10 millions de dollars par an. Moins de porno pour plus de taxes, les conservateurs canadiens savent utiliser les bons outils. Même une cuillère de sirop d’érable est moins agréable que quelques charges supplémentaires.


Par Guillaume pour Hotvideo.fr





Par Thomas Musat pour HotVidéo.fr le

Ce que vous avez peut-être raté

Chargement

Vidéos X en rapport avec l'article

Chargement

Réagissez à cet article

Les messages comportant des attaques verbales contre les personnes seront supprimés.
Vous pouvez renouveler le code de sécurité en appliquant un rafraîchissement à votre navigateur.
Appliquer cette méthode de rafraîchissement si vous avez entré un mauvais code de sécurité.

Entrez le code de cette image dans la case de gauche

Soyez le premier à commenter


    Chargement en cours ...