Kiss Me, Lick Me, Fuck Me, le rêve lesbien

Kiss Me, Lick Me, Fuck Me, le rêve lesbien

Bobbi Starr rameute ses copines pour Evil Angel dans une compilation de scènes lesbiennes où la pudeur nous surprend plus que la profondeur des sphincters.




Ce film me renvoie aux souvenirs humides de l’époque du lycée. C’est à peu près comme ça que j’imaginais une partie de baise entre les plus bonnes de mes petites amies imaginaires. Evil Angel et Bobbi Starr réalisent mon souhait le plus cher en compilant sept scènes lesbiennes qui ont fait poindre une petite goutte blanche au sommet de mon mont Pelée.

Hot Vidéo Visio

Ma perplexité à l’annonce du titre s’est évaporée, aussi vivement que l’anus de Jessie Andrews se dilate. Jamais des filles, aussi communes soient elles, n’ont autant repoussé l’élasticité de mon frein… Et rapidement vidé mes réserves de Ventaline. Car ce ne sont pas des poupées fabriquées en série que l’on retrouve dans Kiss Me, Lick Me, Fuck Me mais des filles simples qui s’écorchent la chatte à grands coups de langues. Et après l’entame transcendante entre Bobbi Starr et Phoenix Marie, c’est un combat de chaque instant pour retenir son éjaculation.

Non pas parce que l’on peut admirer des chattes en gros plan ou des anus tout rouges, mais parce que les filles découvrent leur corps comme des ados. Un esprit juvénile hante chacune des scènes et possède notre verge pour la transformer en stalactite. On a l’impression que les actrices mènent un combat constant, entre bravoure et timidité, pour d’abord baisser le fute de leur copine puis insérer un pied dans son anus. La propreté des trous de balle force, d’ailleurs, l’admiration. Rarement muqueuse de rectum n’a connu si bon entretien. On pourrait presque manger à l’intérieur. La qualité des plans est à l’image de l’hygiène des culs. Notre rétine prend autant de plaisir que notre gland à la vue des cadrages et effets de lumière. En résumé, Kiss Me, Lick Me, Fuck Me met en image le rêve de tout homme en nous posant dans le rôle d’un voyeur espionnant les premiers pas fébriles d’un minou vers son semblable.


Par Guillaume pour Hotvideo.fr





Skin Diamond et Brooklyn Lee

Skin Diamond et Brooklyn Lee


Skin Diamond et Brooklyn Lee

Skin Diamond et Brooklyn Lee


Andy San Dimas et Ash Hollywood

Andy San Dimas et Ash Hollywood


Par Thomas Musat pour HotVidéo.fr le

Ce que vous avez peut-être raté

Chargement

Vidéos X en rapport avec l'article

Chargement

RĂ©agissez Ă  cet article

Les messages comportant des attaques verbales contre les personnes seront supprimés.
Vous pouvez renouveler le code de sécurité en appliquant un rafraîchissement à votre navigateur.
Appliquer cette méthode de rafraîchissement si vous avez entré un mauvais code de sécurité.

Entrez le code de cette image dans la case de gauche

Soyez le premier Ă  commenter


    Chargement en cours ...