Nicole Kidman fait des révélations sur Eyes Wide Shut

Nicole Kidman fait des révélations sur Eyes Wide Shut

La star revient sur le dernier film du maestro Stanley Kubrick et ses scènes de sexe avec son mari d’alors, l’acteur-scientologue Tom Cruise.


Le statut dans le cinéma mondial de Nicole Kidman n’est plus à prouver. Une popularité dûment acquise depuis des œuvres comme le thriller maritime Calme blanc (1989) et via des rôles susceptibles de laisser sa beauté glaciale s’épanouir (Les autres, Moulin Rouge, …). Actuellement à l’affiche du Paperboy de Lee Daniels - dans le rôle d’une nymphomane notoire -, elle sera bientôt une des attractions principales de Stoker (1er essai hollywoodien du talentueux cinéaste coréen Park Chan-wook) et du biopic Grace of Monaco (dont elle tiendra le rôle principal de l’héroïne glamour Grace Kelly).

 

Ce qui ne l’empêche pas de trouver du temps pour s’épancher sur le tournage du sulfureux dernier film de Kubrick, Eyes Wide Shut (1999), et les ragots people qui avaient émaillé sa sortie : « après avoir découvert Eyes Wide Shut, les gens ont pensé que ce film symbolisait la fin de mon mariage avec Tom Cruise. Mais je n’en suis pas persuadée. Nos rôles étaient ceux d’un mari et son épouse en total désaccord, et Stanley - en grand manipulateur qu’il était - s’est servi de notre union à la ville pour faire passer cela. Il a fait croire que cela reflétait réellement notre vie sexuelle dans l’intimité et était très fort pour ça. Même si Tom et moi n’en n'avions pas conscience au départ et que ce n’était pas nous, on a décidé d’un commun accord de passer au-delà pour bosser avec un grand cinéaste et artiste. »

 

Elle ajoute ces détails savoureux, dans cette interview accordée à Harper’s Bazaar : « Au tout début, Stanley a dû m’amadouer pour que je sois plus à l’aise avec les scènes de sexe et que j’accepte certaines choses. Par contre, je précise que l’on a tourné des scènes explicites beaucoup plus extrêmes que celles qui se retrouvent dans le montage final. De fil en aiguille, il a gagné ma confiance et je n’ai pas eu l’impression de faire les choses à contrecœur. Le comportement de Stanley était différent avec les femmes et les hommes. Comme il est père de plusieurs filles, il était très paternel avec les femmes. »



Par Alan Deprez pour HotVidéo.fr le

Ce que vous avez peut-être raté

Chargement

Vidéos X en rapport avec l'article

Chargement

Réagissez à cet article

Les messages comportant des attaques verbales contre les personnes seront supprimés.
Vous pouvez renouveler le code de sécurité en appliquant un rafraîchissement à votre navigateur.
Appliquer cette méthode de rafraîchissement si vous avez entré un mauvais code de sécurité.

Entrez le code de cette image dans la case de gauche

Soyez le premier à commenter


    Chargement en cours ...